Revenir au site

Quand l'Homme devient "être"

· Rayonnement,Ampleur

Le passage de l’Homme à l’être, c’est celui où la femme ou l’homme commence à apprendre à sortir de son ego pour petit à petit se connecter à sa mission, à ce qu’il a à faire sur terre.

C’est aussi celui du monde des boites (des étiquettes, des organigrammes, …) au monde des fleurs. C’est encore le passage soudain et surprenant d’un monde de tensions inconscientes - accumulées au fil des temps avec lesquelles on s’est habitué à vivre - à un monde de vie légère, inconcevable aujourd’hui.

Il faut vite se l’approprier pour éviter que le passé nous rattrape et nous remette dans la boite.

Ce passage, c’est un sas entre l’invisible et le visible, entre l’inconscient et le conscient, un no mans land où on sort du mental tout en étant présent.

Je viens de parler du passé.

Il ne s’agit pas de l’oublier mais de s‘en libérer quel qu’il soit : heureux ou malheureux, plein de richesses ou non, porteur d’expérience ou pas, parfois très difficile à accepter quand il a été très douloureux… Mais maintenant il est derrière nous.

S’en libérer c’est reconnaitre ses richesses pour changer son regard sur la vie et voir les lumières s’allumer autour de soi.

Comment y arriver ?

Une réponse simple et rapide qui me vient est d’accepter que tout ce qui arrive est juste, que tout le monde a raison et en plus d’arriver à expliquer pourquoi l’autre a raison même s’il défend le contraire de ce que vous pensez.

C’est comprendre que chacun est un inconnu qui n’a pas d’âge, pas de genre, qui porte les énergies de générations lointaines, à qui vous n’avez rien à apporter de plus, juste faire attention à lui et se nourrir de sa richesse.

Cette réponse est effectivement trop simple et rapide, car même si l’on essaie de la mettre en œuvre cela devient un exercice forcé du mental qui s’épuise de lui-même.

Une autre voie est de rechercher à l’intérieur de soi sa propre lumière, l’idée qui nous habite depuis toujours et de la faire grandir au point d’en faire une recette à partager avec le monde extérieur, avec les autres.

Le 1er pas dans le passage est là…

Vous n’avez pas oublié votre passé, vous l’avez compris et vous avez trouvé le moyen de le dépasser. Les tensions inconscientes qui vous accompagnent depuis toujours vont petit à petit disparaitre. Vous allez découvrir le levier qui rend visible votre recette, vous allez sortir de votre boîte.

Il ne vous reste plus qu’à respirer pleinement cet instant de partage pour voir la finalité du passage, le début de votre voyage vers l’être que vous êtes.

Vos yeux sont ouverts.

Vos sens s’éveillent au spirituel : vous allez trouver votre place et sentir que vous êtes lié aux animaux, aux plantes, aux choses…

Voilà l’exemple d’un passage singulier résumé en une phrase « faire émerger l’éveil pour déclencher la connexion à la terre » et porté par des mots :

  • L’idée : sortir du mental
  • La recette : l’écriture
  • Le levier : connecter aux énergies de l’univers pour s’ouvrir à l’amour
  • Le 1er pas : partager son expérience de vie
  • La finalité : déclencher la connexion à la terre

Bruno

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK