Revenir au site

Comment retrouver la joie au travail ?

· Sérénité,Confiance

 

Ciel teinté par le sable du Sahara

Nous vivons ces jours-ci un début de printemps après deux années bien chargées d’actualités. 

Le changement 

Il y a deux années jour pour jour, nous démarrions le premier confinement. Nous découvrions l’ère du COVID, du confinement, du déconfinement, du reconfinement, les ciels sans avion, le télétravail, les réunions Zoom, teams et google meet.  Le monde avait changé d’un coup. Nous avons attendu les masques et nous sommes mis à porter des masques. Impatients de voir arriver des vaccins, nous avons dû ensuite nous vacciner. Assistant à l’émergence des antivax, nous avons appris à composer avec nos différences. Ce qui nous semblait impossible devint possible du jour au lendemain. Au travail et dans la vie. Nous avons perdu des proches et aussi beaucoup appris. La vie est un éternel changement et nous l’avons touché du doigt. 

L’acceptation 

Dès que nous avons commencé à « accepter » cette nouvelle donne, à l’adopter comme un signe d’un changement inexorable, en ce début d’année 2022, la guerre est déclarée en Ukraine.  Une guerre qui nous projette dans un passé pas si lointain mais que nous pensions sincèrement révolu. 

L’acceptation active et combative c’est ce qui nous aide à naviguer, survivre, et suivre notre propre chemin tout au long de notre vie. L’architecte Jean Michel Wilmotte, début mars, parlait d’un magnifique bâtiment qu’il vient de faire construire dans la Ville de Neuilly. Il disait : « Je n’y suis pour rien, les architectes ce sont les voisins ». Ce qu’il voulait dire c’est que sans les contraintes fortes qui l’entouraient, ce bâtiment n’aurait pas existé tel qu’il est !   

Donnons de la vie aux années 

Quel rapport avec le printemps ? Aujourd’hui quinzième jour du printemps 2022, je prends le reste de ma vie en main. Dans un univers de contraintes qui est le mien, le nôtre et chacun le sien, donnons de la vie aux années. Prenons le chemin qui est le nôtre et donnons du sens à notre vie. Le sable du Sahara dans le ciel, les premières fleurs qui pointent leur nez, les oiseaux qui chantent, nous donnent du cœur à l’ouvrage. 

Intrapreneur, Intrapreneuse, Entrepreneuse, Entrepreneur, artiste, comptable, freelance, salariés de tous bords, soyons pleinement à notre place. C‘est ainsi que nous provoquerons les plus belles rencontres. 

J’espère vous voir nombreux le 15 avril à midi.

Frédérique     

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK