Revenir au site

Comment dépasser les stéréotypes lors de rencontres professionnelles ?

 

· Interaction,Confiance,Rayonnement

Vous aussi vous avez l’habitude de vous définir par une étiquette ou des adjectifs associés à votre secteur d’activité ?

Souvent, il est difficile d’aller au-delà par habitude, mais aussi par confort.

Parler de soi, de ce qui nous anime en milieu professionnel semble déplacé. Cela génère des peurs. Peur
d’être mal perçu, peur que son message soit déformé, peur que l’échange nous dévalorise.

Le souci c’est que se définir uniquement par son travail est limitant. Surtout quand on réfléchit à
une inflexion de parcours !

Alors, comment dépasser les stéréotypes pour s’exprimer avec transparence et développer des relations profondes ?  

1. Apprendre à se connaître pour trouver ce qui nous anime 

Parler de ce qui vous anime suppose d’avoir identifié ce qui vous met en joie, ce qui vous touche, ce qui vous obsède.  

Souvent, cela demande de faire un pas de côté pour interroger vos envies, vos aspirations et prendre conscience de vos conditionnements.  

Cela demande de plonger dans votre intériorité pour oser rencontrer vos rêves.  

Avez-vous déjà pris le temps d’écrire vos rêves ?

2. Écouter l’autre et s’écouter pour s’exprimer sans heurter 

Nous ne sommes pas habitués à écouter les autres. Si nous apprenions à observer, nous verrions qu’il y a de nombreuses façons de créer une connexion. 

Et il est fort probable que vous soyez surpris !  

Par exemple, nous vous invitons à découvrir l’approche de Josette Kalifa, chanteuse, coach vocal et consultante Shynleï lors de notre séminaire.

Elle vous parle durôle de la voix et vous montre comment bien l’utiliser: la voix qui traduit une émotion, la voix qui permet d'accentuer des mots et de créer une intimité pour peu que l’on ose s’exprimer.

Avez-vous déjà pris le temps d’écouter votre voix ?

3. Identifier des espaces pour se rencontrer sans apriori 

Soyons réalistes, il existe des cadres plus propices que d’autres.

Il s’agit de prêter attention aux conditions d’une parole libérée, d’une expression positive sur sur ce qui nous anime, d’unpartage ouvert sur des interrogations ou des espoirs pour l’avenir. Chez Shynleï, c’est ce qui nous guide lorsque nous concevons et réalisons nos accompagnements dans lesquels nous intégrons systématiquement des rencontres.C’est aussi pour cela que nous créons des ateliers ouverts où les membres et curieux aiment se retrouver lors de rencontres.

Êtes-vous prêt à vous rencontrer pour mieux vous ouvrir aux autres ?  

Des exercices sont proposés par Elisabeth Kounou, experte en communication et consultante chezShynleï, pour nous aider à nous connecter.  Il s’agit de prêter attention aux conditions d’une parole libérée, d’une expression positive sur sur ce qui nous anime, d’un partage ouvert sur des interrogations ou des espoirs pour l’avenir.

4. Entretenir et soigner ses relations sur la durée

Car oui le meilleur soutien dans cette période de grand bouleversement ce sont les relations que nous nouons et entretenons jour après jour.

Saviez-vous que sur les 7 millions de recrutements effectués l’an dernier en France, 2 sur 5 ont été réalisés via "le marché invisible” ? Le marché invisible c’est justement ces échanges informels qui nous relient et nous ouvrent la porte à des opportunités dont nous ne pouvions pas soupçonner l’existence.

Des opportunités de tisser des liens professionnels et amicaux et de construire sa grande famille comme dirait Sylvie Nouaille, fondatrice de l’Auberge des optimistes et consultante chez Shynleï. 

 

Le 23 septembre, nous organisons "Des Rencontres Pour Grandir" pour parler de voix, de connexions et expérimenter la rencontre impliquante inscrivez-vous ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK