Return to site

Et si la fraternité avait toute sa place en entreprise ?

· Articles

Paysage familier de nos quotidiens, le mot « fraternité » est sur tous les frontons des mairies de France et pourtant… qu’en est-il de sa place en entreprise ? A-t-elle du sens ? Un intérêt ?

 

Quand le CEO de Microsoft nous parle d’empathie

 

D’après la définition de la fraternité, c'est « un état d’unité, entre plusieurs personnes. C’est un sentiment qui dépasse l’ego, qui rassemble plusieurs “moi” pour faire un “nous” ». L’un des plus puissants CEO de la planète, Satya Nadella, CEO de Microsoft a introduit la notion d'empathie au cœur de la culture managériale de son entreprise tout en parvenant à la ramener en haut du peloton de tête des célèbres GAFA... Originaire d’Inde, Satya Nadella est rentré à Microsoft en 1992 avant d’en devenir le président en 2014. En grand amateur de cricket, le CEO de Microsoft s’attache à faire appliquer les trois valeurs de cette pratique dans son organisation. Il y a d’abord le besoin de « rivaliser vigoureusement » et ce même dans l’adversité, ensuite de faire passer son équipe avant tout et enfin, de l’importance de mettre au centre le leadership… un leadership empathique !
Quand le patron de l’une des entreprises technologiques les plus puissantes au monde parle d’empathie, on se dit que nous faisons face à une révolution managériale sans précédent ! Toutefois en parvenant à hisser son entreprise toujours plus haut, n’est-ce pas là, la solution à toute organisation pour réussir ? Et si dans un monde du tout technologique, la fraternité avait encore plus sa place ? Les bouleversements que nous connaissons depuis quelques années impliquent davantage de coopérations transversales et donc une meilleure capacité d’interaction avec l’autre. L’entreprise est suffisamment confrontée aux dures lois de la concurrence, que serait-elle sans un esprit de fraternité à l’intérieur ? Si Microsoft y parvient, pourquoi pas vous ?

Concrètement, comment fait-on ?

Il est vrai que juxtaposer les mots “fraternité” et “entreprise” peut paraître bien incongru ! Il est bien plus courant aujourd’hui de parler d’empathie en entreprise, mais qu’en est-il de la fraternité ? Derrière son aspect presque « provocant », la fraternité en entreprise, concrètement, c’est le service réciproque du groupe par l'individu et de l’individu par le groupe.

Le monde des organisations en entreprise est un peu semblable à une cocotte minute ! Plus la pression concurrentielle est forte, plus ses difficultés en interne sont mises en lumière entraînant alors des réactions en chaîne : management qui se durcit, problèmes d’alchimie externe/interne, manque de transversalité, lutte de pouvoirs, absence de confiance, process de reporting et de contrôle sur développés … en bref, un vrai cercle vicieux dont il est difficile de sortir.

Alors, comment aller vers plus de coopérations transversales ? La raison de son absence se situe bien souvent dans la peur de « l’autre ». Il s’agit de passer de la peur de l’autre, inhérente à notre condition d’être humain, à l’ouverture, à l’altérité et aux ressources que chacun peut apporter au projet commun. Il faut donc créer ces conditions pour qu’il y ait davantage d’ouverture à l’autre afin de faire en sorte que chacun puisse contribuer au projet d’entreprise.

Devenez vous aussi le champion de cricket ou le Satya Nadella de votre entreprise !

La fraternité n’est pas qu’un « joli mot » ni une utopie pour votre entreprise. Elle est bien concrète ! Une méthode d’accompagnement, qui vise à la création de parcours et de projet commun au travers l'expression de rêves et de rencontres, peut créer les conditions optimales permettant à la relation en confiance d’exister. Pour que chacun progresse au service du groupe et le groupe pour l'épanouissement de chacun.
 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly