Revenir au site

Comment faire attention à soi

· Sérénité,Émotion

Un joli mot, ce mot d’attention.

Il parle d’amour et d’âme.

Avec l’autre, l’attention c’est être totalement présent à l’instant que l’on vit, oublier qui l’on est, ce que l’on a fait, pour découvrir la personne que l’on a en face de soi.

C’est faire un avec l’autre pour trouver ensemble des idées, des voies, des solutions qui sont justes au-delà des croyances que l’on porte chacun d’entre nous. C’est rentrer dans une construction collective à la fois utile à la personne à qui l’on fait attention et à soi-même.

Cette attitude d’attention fait « sortir du mental » et aller au-delà de « l’écoute active » ; c’est s’abandonner totalement à l’instant présent.

Comment faire quand on a appris beaucoup de choses, quand on pense détenir des savoirs efficaces « prêt à porter » ? Que faire quand on a envie de donner des conseils à celui qui est en face de nous sans comprendre que c’est un inconnu ? 

S’il s’agit de le conseiller pour réparer sa machine à laver dont il n’est pas expert, pourquoi pas, mais s’il s’agit de sa vie ???

On parle au-dessus d’amour et d’âme… On est bien dans cette situation : rentrer en amour avec l’autre, parler à l’âme de l’autre, au-delà des signaux défensifs qu’il envoie peut-être et sans même s’en rendre compte.

Si l’autre ne veut pas accueillir notre amour, il ne faut pas non plus insister trop longtemps. Si notre attention est juste, il aura reçu notre amour : c’est juste être soi-même dans cette relation à l’autre.

Revenons à « faire attention à soi ». Le chemin est le même vis-à-vis de soi, corps, esprit et âme et l’attention va d’ailleurs conduire à les aligner.

Mais pourquoi commencer par faire attention aux autres ? Parce que c’est parfois plus facile dans un premier temps de s’intéresser à l’autre que de s’intéresser à soi, ce qu’on ne nous a jamais appris à l’école.

Une autre voie pour faire attention à soi, c’est de faire attention à la nature qui nous entoure : dialoguer avec les arbres, les oiseaux, avec la terre qui nous soutient. Certains y arrivent facilement, ils ont de la chance : ils peuvent utiliser cette sensibilité pour faire encore mieux attention à eux. 

Dans tous les cas il s’agit de se recentrer sur soi, de ne penser qu’à soi, à l’être que l’on est au plus profond de notre corps.

Quand on touche cette énergie, on touche en même temps l’énergie de l’univers, de la nature. Savoir-faire attention à soi, nous donne le droit d’être égoïste à 100 %.

Pour aller plus loin dans cette réflexion, nous vous invitons à participer à notre prochain webinaire qui aura lieu le 18 janvier 2022 à 12h30.

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK